Tout le monde disait dans le village que Monsieur Cacapoule cachait un trésor, mais personne n'avait la moindre idée de ce que c'était. On parlait d'or et de bijoux, ou de tableaux et de statues qui seraient beaucoup mieux au musée, ou encore de choses bien plus secrètes et bien plus mystérieuses.
En vérité, il y avait bien un trésor, mais personne n'aurait été capable de s'imaginer qu'il se constituait de quelques sacs de graines suspendus dans la cave. A y regarder de près, on trouvait dans chaque grand sac des tout petits sachets étiquetés de messages sibyllins et remplis de graines anodines.

Les étiquettes étaient écrites dans de très vielles langues que personne ne parlait plus; toutes sortes de latin, de grec, de sanscrit, d'araméen ou des écritures encore plus exotiques ou plus anciennes, certaines étant hiéroglyphes ou cunéiformes, mais ça; c'est de la magie!
En vrai, sur chaque sac de graine était écrit le nom de sa plante.
Il y avait là pratiquement toutes les graines de toutes les plantes qui avaient jamais existées. Les plus anciennes avaient même été trouvées dans l'estomac d'un dinosaure fossile! Monsieur Cacapoule, qui devait être plus vieux qu'il n'en avait l'air, avait passé sa vie à récolter et préserver toutes les graines de toutes les plantes qu'il avait pu trouver; et son merveilleux trésor tenait en quelques

Page 7